No disponible.
¿Tienes uno para vender? Vender en Amazon
Volver atrás Ir adelante
Escuchar Reproduciendo... Interrumpido   Estás escuchando una muestra de la edición de audio Audible.
Más información
Ver las 2 imágenes

Collection Des Memoires Relatifs a la Revolution Francaise (20, PT. 3) (Francés) Tapa blanda – 8 abr 2013


Ver los 3 formatos y ediciones Ocultar otros formatos y ediciones
Precio Amazon
Nuevo desde Usado desde
Tapa blanda
Tapa blanda, 8 abr 2013
click to open popover

Descripción del producto

Reseña del editor

Ce livre historique peut contenir de nombreuses coquilles et du texte manquant. Les acheteurs peuvent généralement télécharger une copie gratuite scannée du livre original (sans les coquilles) auprès de l'éditeur. Non référencé. Non illustré. 1823 edition. Extrait: ...lui, et il le somma de remettre à la Convention toutes ses dépêches précédentes. En même temps il écrivit à la Convention; il ne cacha point qu'il regardait comme personnel à lui, le décret rendu contre ses administrateurs qui n'avaient fait qu'exécuter ses ordres; il ajouta qu'il allait achever de pousser l'ennemi jusqu'à l'autre côté de la Meuse, si on ne l'en empêchait pas en le faisant manquer de tout; il demanda à être ensuite déchargé du commandement, et à paraître à la barre, pour être le défenseur de ses deux commissaires-ordonnateurs, ou pour partager leur sort si on les trouvait coupables; que dans ce dernier cas il l'était plus qu'eux, et qu'on ne devait pas le méua Ronsin y déploya les rigueurs les plus inouïes; mais aussi inhabile que barbare, il fut cause de plusieurs déroutes, notamment de celle de Coron, où il commandait l'avant-garde deSanterre. «On prétend, dit un biographe, que Cromwell était le modèle qu'il s'était proposé. » Ronsin était attaché à la faction de la commune qui voulut dominer la Convention elle-même. Le comité de salut public le fit arrêter vers la fin de i790, et enfermer au Luxembourg où il demeura quarante jours. Il parvint à se faire relâcher, et méditait des projets de vengeance, lorsqu'il fut arrêté de nouveau et condamné à mort le 24 mars i794, « comme conspirateur, et comme ayant voulu donner un tyran à l'Etat. » Ce tyran était Pache, que la faction de la commune...


Detalles del producto


Opiniones de clientes

No hay opiniones de clientes
Comparte tu opinión con otros clientes